ALIS

Tronçon autoroutier Rouen – Alençon de l’A28

Actionnariat de la société ALIS :

  • FIDEPPP 26%
  • Egis 8%
  • Uberior 13%
  • Sanef 12%
  • SAPN 8%
  • Groupe Bouygues 33%

Le projet

Suite à un appel d’offre européen, le tronçon Rouen – Alençon de l’autoroute A 28 a été concédé en 2000 par l’Etat à la société Autoroute de Liaison Seine Sarthe (« ALIS ») pour une durée de 62 ans à compter de sa mise en service, intervenue à la fin du mois d’octobre 2005. Le FIDEPPP a acquis 26% de la société en 2006. La liaison Rouen-Alençon est une section de l’autoroute A28 qui relie Abbeville à Tours via Rouen, Alençon et Le Mans. Elle s’intègre, sous l’appellation E402, à un axe autoroutier essentiel de l’Europe de l’Ouest qui permet de traverser la France par l’Ouest en contournant la Région Parisienne et rendant possible de se rendre de Calais à Bayonne par l’autoroute.

http://www.alis-sa.com/

En bref

ClientMinistère des Transports
Type de contratContrat de concession
Acquisition2006
Durée du contrat65 ans
Montant du projet920 M€
Nature du projetTransport - autoroute
Phase actuelleExploitation
Sans titre-1 Alis

AREMA

Reconfiguration du Stade Vélodrome et de ses abords

Actionnaires de la société AREMA

  • FIDEPPP 23,3%
  • Caisse des Dépôts et Consignations 28,3%
  • Caisse d’Epargne Provence-Alpes-Corse 5%
  • Infravia 28,3%
  • Groupe Bouygues 15%.

Le projet

D’un montant total de 267 millions d’euros, ce nouveau stade aux lignes épurées, polyvalent et d’une grande fonctionnalité, pourra rivaliser avec les stades des grandes métropoles européennes. L’ensemble des gradins sera couvert, offrant une protection aux spectateurs contre les intempéries. Le stade, construit en 1938 et partiellement reconfiguré en 1998, sera entièrement modernisé et mis en conformité avec les normes internationales, notamment en vue de l’Euro 2016. La configuration du stade atteindra ainsi le niveau 5 étoiles au classement UEFA. La capacité totale d’accueil sera de 67 000 places (contre 60 000 actuellement), dont 6 000 places VIP. Durant toute la phase des travaux, le stade continuera à accueillir du public à hauteur de 42 000 places.

Le stade voisin (stade Delort) sera restructuré, permettant notamment de créer une tribune de 5 000 places assises et couvertes. L’équipement répondra aux règlementations en vigueur pour des rencontres de niveau national et international. Enfin, le contrat de partenariat prévoit également le développement d’un programme immobilier d’accompagnement de 100 000 m² qui comprendra un ensemble de bureaux, un centre commercial, un hôtel, un centre de soin, une résidence service et des logements.

http://www.arema-velodrome.com/

En bref

ClientVille de Marseille
Type de contratContrat de partenariat
Signature du Contrat25/10/2010
Durée du contrat35 ans
Montant du projet268 M€
Nature du projetStade
Phase actuelleConstruction
Velodrome_entrance_day-copyright_MIRvelodrome-new-jpg-1vélodrome Arema

AXIONE INFRASTRUCTURES

Réseaux Hauts-Débits en France

Actionnariat de la société AXIONE INFRASTRUCTURES

  • FIDEPPP 55%
  • Caisse des Dépôts et Consignations 30%
  • ETDE/Axione (Groupe Bouygues) : 15%

Le projet

AXIONE INFRASTRUCTURES regroupe aujourd’hui 12 sociétés concessionnaires d’infrastructures Haut-Débit en France, desservant 4,5 millions d’habitants, 3.000 communes et 150.000 entreprises et ouvert à l’ensemble des opérateurs télécoms et fournisseurs d’accès Internet.

L’opération a reçu l’agrément de toutes les collectivités territoriales impliquées dans les délégations de service public concernées : la région Limousin, les départements de la Sarthe, du Maine et Loire, de la Loire, de la Nièvre et les agglomérations de Pau, Quimper, Tours et Gonfreville L’Orcher. L’acquisition de 55% de la société Axione Infrastructure en 2009 fait du FIDEPPP le leader en France dans le secteur des réseaux numériques publics-privés.

http://www.axione.fr/4-axione-infrastructures.php

En bref

ClientMultiple (collectivités locales)
Type de contratDélégations de service public
Acquisition2009
Durée du contratEntre 15 et 20 ans
Montant du projet258 M€
Nature du projetTélécom – haut débit
Phase actuelleExploitation
Sans titre-1

BATYS

Lycée de Montigny-lès-Metz

Actionnariat de la société BATYS :

  • FIDEPPP 81%
  • Demathieu & Bard 19%
  • Caisse d’Epargne Lorraine Champagne Ardenne 1 part

Le projet

  • La Région Lorraine a décidé, dans le cadre de la réalisation d’opérations de travaux inscrites au Programme Régional d’Investissements dans les Lycées Lorrains (PRILL), de permettre une réalisation rapide et efficace de plusieurs opérations de restructuration de différents lycées par la mise en œuvre de quatre contrats de partenariat.
  • Le Lycée Professionnel Régional des Métiers du Bâtiment et des Travaux Publics de Montigny-Lès-Metz fait partie de ces établissements dont la restructuration a été jugée prioritaire par la Région.
  • Batys a fait le choix de reconstruire un nouveau bâtiment externat, qui permet de maintenir le lycée dans un fonctionnement quasi-«normal », minimisant les désagréments d’un déménagement ou le recours à des installations provisoires. D’autre part, cette solution permet démarrer simultanément les travaux sur différents bâtiments et donc de réduire les délais d’exécution.
  • L’ensemble des bâtiments du site seront labellisés BBC par CERTIVEA. Les cibles HQE sont particulièrement privilégiées, notamment la gestion de l’énergie, l’acoustique, la gestion de l’eau, l’intégration architecturale dans son environnement. Il est proposé en option à la Région d’équiper les toitures de panneaux photovoltaïques.
  • Des logements seront créés à l’extrémité sud du terrain bas.

En bref

ClientRégion Lorraine
Type de contratContrat de Partenariat
Signature du contrat28/02/2011
Durée du contrat22,5 ans
Montant du projet44 M€
Nature du projetBâtimentaire
Phase actuelleConstruction
Montigny---Perspective-aerienneMontigny---Perspective-cour Batys

CHRYSALIS

Zoo de Vincennes

Actionnariat de la société CHRYSALIS :

  • FIDEPPP 35%
  • Caisse des Dépôts 33%
  • ICADE 16%
  • Groupe Bouygues 16%

Le projet     

Le Muséum d’Histoire Naturelle de Paris a décidé d’entreprendre la complète réhabilitation de l’ensemble des installations du Parc Zoologique de Paris dit « Zoo de Vincennes », dont il est le gestionnaire. Le Muséum est un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel, placé sous la double tutelle du Ministère de l’enseignement Supérieur et de la recherche et du Ministère de l’Ecologie, du Développement et de l’Aménagement Durables.
Ce projet confie à CHRYSALIS la responsabilité de la conception architecturale, paysagère et zootechnique des ouvrages et de la rénovation d’ouvrages existants, la réalisation de ces ouvrages, le financement, les prestations d’entretien et de maintenance, de gros entretien renouvellement, de nettoyage, la gestion des fluides, ainsi que des prestations de services (gestion des boutiques du parc zoologique, la restauration assise ou à emporter au sein du parc).
Les grandes lignes du projet comprennent un plan masse organisé en six biozones, composant chacune un paysage propre avec sa topographie et sa végétation, afin d’accueillir les animaux dans des espaces évocateurs de leur milieu d’origine, de grands bassins paysagers équipés de points de vision subaquatiques, destinés aux animaux marins de la Patagonie ; l’immersion des bâtiments animaliers de la zone sahélo-soudanaise derrière des façades-filtre rappelant la stratification horizontale des paysages de savane ; une grande volière traversante à l’emplacement de l’ancienne Fauverie conçue dans la continuité volumétrique du rocher auquel elle s’accroche. Enfin, une serre de 4.000 m² en verre, pour accueillir les espèces tropicales de la Guyane et de Madagascar ;
http://parczoologiquedeparis.fr/le-projet/l-organisation/le-partenariat-public-prive

 

En bref

ClientMinistère de l’Education
Type de contratContrat de Partenariat
Signature du contrat04/02/2010
Durée du contrat28 ans
Montant du projet159 M€
Nature du projetBâtimentaire
Phase actuelleConstruction
2011-06-27-PERS-girafe-FINALE2011-07-26-PERS-bassin-FINALECREDITS_PERSPECTIVES-2Crysalis-(ZOO-de-Vincennes)-1 Crysalis

ECOLYA

Equipements énergétiques de 14 lycées de la Région Alsace

Actionnariat de la société ECOLYA :

  • FIDEPPP 42,5%
  • Caisse des Dépôts et Consigantions : 42,5%
  • GDF-SUEZ Energies Services : 15%

Le projet :

Ce projet permettra de réduire de 35% la consommation d’énergies de l’ensemble des bâtiments et de 65% leurs émissions de gaz à effet de serre, en évitant l’émission de 90 000 tonnes de CO2, sur toute la durée du contrat. ECOLYA a réalisé plus de 30 M€ de travaux dans ces quatorze établissements en 2010 et 2011. Ces travaux représentent un montant variable de 1 à 4 M€ par lycée et concernent notamment :

  • la construction de six chaufferies biomasse,
  • l’optimisation des installations de chauffage et de ventilation,
  • la généralisation et l’amélioration des régulations,
  • l’isolation des bâtiments et le remplacement des menuiseries.

Les travaux ont été livrés en deux tranches aux rentrés scolaires 2010 et 2011. S’est ouvert depuis la deuxième phase du contrat, la période d’exploitation, durant laquelle ECOLYA est engagé contractuellement par rapport aux objectifs de respect des paramètres de confort et de réduction des consommations.

En bref

ClientConseil Régional d’Alsace
Type de contratContrat de performance énergétique
Signature du Contrat22/12/2009
Durée du contrat20 ans
Montant du projet30 M€
Nature du projetBâtimentaire
Phase actuelleExploitation
Armand---Mulhouse-lycée-alsacePhoto-5-Ecolya-lycée-alsace Ecolya

EIRENEA

Centres d’Entretien et d’Intervention

Actionnariat de la société EIRENEA :

  • FIDEPPP 42,5%
  • Dutch Infrastructure Fund : 42,5%
  • Groupe Bouygues 15%

Le projet

Le projet porte sur une mission globale de financement, conception, construction, entretien, maintenance, renouvellement et gestion des 63 CEI. Eirenea est responsable des missions suivantes :

  •  la conception et la construction des CEI, hors acquisitions foncières ;
  • la maintenance préventive et curative, le gros entretien et le renouvellement des CEI ;
  • le nettoyage et les services annexes ; et
  • la gestion des services à l’immeuble de l’ensemble des CEI.

Le parti pris architectural d’EIRENEA a été de concevoir des bâtiments modulables, présentant tous une base homogène permettant une identification visuelle forte, un gain de temps dans l’exécution et d’importantes économies d’échelle. Par ailleurs, les CEI réalisés par EIRENEA affichent une ambition environnementale forte notamment par la maîtrise des consommations (éclairage, ventilation, eaux usées). Les 63 centres ont été mis à disposition conformément au contrat en 11 tranches successives, une première regroupant les 53 premiers centres puis des livraisons pour chacun des centres complémentaires, la dernière ayant été livrée dans les délais contractuels en mai 2012.

En bref

ClientMinistère de l’Equipement et du Transport
Type de contratContrat de partenariat
Signature du Contrat14/01/2010
Durée du contrat30 ans
Montant du projet178 M€
Nature du projetBâtimentaire
Phase actuelleExploitation
ceiboucoiran0030A009LIMOGES-DSC07769DSC08347

GUYANE SAS

Lycées en Guyane

Actionnariat de la société Guyane Lycées :

  • FIDEPPP 24%
  • Caisse des Dépôts et Consignations  33%
  • SEMSAMAR  27%
  • ICADE Foncière Publique 16%

Le projet

La Région Guyane a attribué à la société SAS GUYANE  les trois BEA portant sur la conception, le financement, la construction, la mise à disposition, la maintenance et le gros entretien de 3 lycées, comprenant des bâtiments administratifs, techniques, d’enseignement, les équipements lourds des ateliers pour les lycées professionnels, l’internat, le service restauration et les infrastructures sportives afférentes. Ce projet est le premier projet de taille significative en PPP dans le domaine de l’éducation. Les trois lycées, situés à Saint-Laurent du Maroni, Rémire Montjoly et Mana, ont été mis à disposition entre juillet 2010 et mai 2011.

En bref

ClientConseil Régional de Guyane
Type de contratBEA
Signature du Contrat22/05/2007
Durée du contrat30 ans
Montant du projet86 M€
Nature du projetBâtimentaire
Phase actuelleExploitation
SAMSUNG DIGITAL CAMERA

HELIOS

Prisons du Puy-de-Dôme, Haut-Rhin et Drôme (Lot A)

Actionnariat de la société HELIOS :

  • FIDEPPP 33,5%
  • Barclays Infrastructure Fund 56,5%
  • Spie Batignolles / GEPSA 10%

Le projet

Le Ministère de la Justice a annoncé, fin 2009, le lancement d’un nouveau plan de réalisation d’établissements pénitentiaires. Ce nouveau plan vise à réaliser 5.000 places supplémentaires et à remplacer 13.200 places vétustes par des places neuves. Au titre de ce plan, il est prévu la réalisation de 18 à 20 nouveaux établissements dont 11 doivent être livrés avant la fin de l’année 2015. Le Lot A comporte une Tranche ferme et deux Tranches conditionnelles, chaque Tranche portant sur un Etablissement. Le contrat prévoit également une prestation de services à la personne (hôtellerie, cantine, transport, formation professionnelle, travail des personnes détenues, accueil des familles, restauration des personnes détenues, restauration du personnel et cafétéria) sur une durée de 9 ans. Les nouveaux centres ainsi créés permettront de mieux répondre aux règles européennes en matière d’encellulement individuel, d’obligation d’activité et de maintien des relations familiales.

En bref

ClientMinistère de la Justice
Type de contratContrat de partenariat
Signature du Contrat21/12/2012
Durée du contrat25 ans à partir de la mise à disposition
Montant du projet181 M€
Nature du projetBâtimentaire
Phase actuelleConstruction

HONORIS

Centre Hospitalier Bourgoin-Jalllieu

Actionnariat de la société HONORIS :

  • FIDEPPP 40,5%
  • Caisse des Dépôts et Consignations 40,5%
  • Groupe Bouygues 19%

Le projet

L’hôpital de Bourgoin-Jallieu, dont les origines remontent à 1270, est un établissement public de santé qui a été classé Centre Hospitalier Général par arrêté préfectoral en 1980. L’hôpital fait partie du secteur sanitaire de Vienne-Bourgoin-Jallieu et repose sur le bipôle Vienne-Bourgoin qui englobe les cantons de trois départements : Isère, Rhône et Loire. Il se veut un secteur de jonction entre les espaces lyonnais et grenoblois. A ce titre il répond aux besoins hospitaliers d’une population de 350 000 habitants environ représentant 6.5% de la population régionale. L‘hôpital, d’environ 55 000 m² de surface a une capacité de près de 400 lits et s’insère dans le site du futur Médipôle Nord Isère qui comprend également la Clinique Saint-Vincent de Paul, le Centre Psychothérapeutique du Vion et le NCHPO.

Le centre hospitalier a été livré dans les délais en octobre 2010 et l’ouverture au public a été effectuée en avril 2011.

 

En bref

ClientCentre Hospitalier Pierre Oudot
Type de contratBail emphytéotique hospitalier
Signature du Contrat16/04/2007
Durée du contrat35 ans
Montant du projet142 M€
Nature du projetBâtimentaire
Phase actuelleExploitation
Honoris---Hopital-Bourgoin-Jallieuhopital Bourgoin Jallieuphotos hôpital 2 Honoris

MARS

Tramway et bus de Reims

Actionnariat de la société MARS :

  • FIDEPPP 8,5%
  • Caisse d’Epargne Lorraine Champagne Ardennes 8,5%
  • Alstom 17%
  • Transdev 17%
  • Caisse des Dépôts et Consignations 27%
  • Pingat Ingénierie 5%
  • Groupe Bouygues 17%

Le projet

Le projet consiste à réaliser la première ligne de tramway rémoise et à réaménager le réseau de bus existant de l’agglomération. L’ouverture de cette première ligne de tramway et la restructuration du réseau de bus envisagée permettra d’accroître la capacité de desserte du réseau qui a aujourd’hui atteint ses limites. Le projet s’inscrit dans le cadre de l’ouverture du TGV-EST en 2007 qui place Reims à 45 minutes de Paris apportant de nouveaux utilisateurs au réseau. Le tramway est conçu, financé, construit, entretenu, exploité et le réseau de bus sera entretenu et exploité par la Société Concessionnaire, qui perçoit en contrepartie une rémunération provenant de la vente de tickets aux usagers et une subvention forfaitaire d’exploitation.

http://www.mars-reims.fr/

En bref

ClientCommunauté d’Agglomération Reimoise
Type de contratContrat de concession
Signature du Contrat19/07/2006
Durée du contrat34 ans
Montant du projet426 M€
Nature du projetTransport - Tramway
Phase actuelleExploitation
tram-reims-1tram-reims-2tram-reims-6 Mars

OC’VIA

Contrournement Nîmes-Montpellier

Actionnariat de la société OC’VIA

  • FIDEPPP 27%
  • Meridiam 53%
  • Bouygues Construction 9,8%
  • COLAS 5%
  • SPIE Batignolles 2.8%
  • ALSTOM 2.4%

Le Projet

Représentant 80 km de ligne nouvelle, dont 60 km de ligne à grande vitesse entre Manduel (à l’est de Nîmes) et Lattes (à l’ouest de Montpellier), ce contournement a pour objectif d’améliorer significativement la qualité de service et la performance du transport ferroviaire en alliant le transport de marchandises, notamment avec l’Espagne mais aussi vers l’Italie et l’Europe du Nord ; l’offre à grande vitesse pour l’accessibilité nationale et des grandes villes de la région Languedoc-Roussillon ; et enfin le développement des trains régionaux.

Inscrite dans le prolongement des lignes à grande vitesse existantes Paris-Lyon et Méditerranée vers l’Espagne, elle constitue un maillon supplémentaire pour la construction de l’Europe ferroviaire. Le projet CNM constitue par ailleurs un enjeu économique majeur pour la création d’environ 6000 emplois par an pour une durée de cinq ans, dont 7% en faveur de l’insertion professionnelle des personnes en difficulté. Le projet est soutenu et mené de concert entre plusieurs acteurs publics : Union Européenne, Etat, RFF, région Languedoc-Roussillon, département du Gard, agglomérations de Nîmes et de Montpellier. Il bénéficie en sus de l’intervention des fonds d’épargne de la Caisse des Dépôts et Consignations et de la Banque Européenne d’Investissement dans le financement long-terme.

 

www.ocvia.fr

En bref

ClientRéseau Ferré de France
Type de contratContrat de partenariat
Signature du Contrat28/06/2012
Durée du contrat25 ans
Montant du projet1 763 M€
Nature du projetTransport - ferroviaire
Phase actuelleConstruction
Oc'via

OPALE

Ministère de la Défense à Paris – “Pentagone français”

Actionnariat de la société OPALE :

  • FIDEPPP 16,5%
  • Caisse des Dépôts 34%
  • SEIEF 16,5%
  • Groupe Bouygues 19%
  • Thalès 6%
  • Dalkia 2%
  • Sodexo 6%

Le Projet

Le Ministère de la Défense a décidé fin 2007 de regrouper sur un site parisien unique, autour du Ministre et de son cabinet, les Etats-Majors d’Armées, les centres d’opérations, les Directions et les Services des Armées, les organismes centraux de la Délégation Générale pour l’Armement et les directions et services du Secrétariat Général pour l’Administration. La société OPALE a signé le contrat de partenariat avec le Ministère de la Défense en mai 2011. Les services du Ministère trouveront chacun dans le nouveau bâtiment, pensé en hexagone, la place qui leur convient pour assurer au mieux leur mission en synergie avec les autres acteurs. Le bâtiment hexagonal constitue l’élément central et distributif au sein duquel le ministre et les Hautes Autorités de la gouvernance (COMEX) prennent place dans les étages supérieurs tandis que le pôle de commandement opérationnel s’étage sur les niveaux inférieurs. Les systèmes d’Information et de communications  sont au cœur de la  performance opérationnelle du Ministère de la Défense et  les performances énergétiques du bâtiment se situent bien au-delà des règlementations en vigueur. Le projet comporte par ailleurs de nombreuses composantes originales, de la valorisation immobilière de la zone dite de la « Corne Ouest » aux multiples prestations d’exploitation-maintenance (exploitation multitechnique , renouvellements,  fourniture d’énergie, restauration, nettoyage et traitement des déchets, entretien des espaces verts, gestion des salles de réunion, exploitation des prestations relatives aux systèmes d’Information et de communication.

http://www.info-chantier-balard.fr/

En bref

ClientMinistère de la Défense
Type de contratContrat de Partenariat
Signature du contrat31/05/2011
Durée du contrat30 ans
Montant du projet1 016 M€
Nature du projetBâtimentaire
Phase actuelleConstruction
Opale---BalardOpale---Balard-2 Opale

TED

Equipements et fourniture d’énergie du Tramway de Dijon

Actionnariat de la société TED :

  • FIDEPPP 81%
  • INEO 19%

Le projet

Le projet de tramway de Dijon qui sera mis en service en 2013 comprendra deux lignes de 12 et 8 km. Il reliera les grands équipements et les zones d’activité économique, désengorgera le centre-ville, facilitera les liaisons domicile-travail. Au-delà des aspects pratiques, il aura un impact sur l’amélioration de la qualité de l’air, de l’environnement urbain et la cohésion sociale. Les objectifs du recours au contrat de partenariat pour l’énergie du tramway sont les suivants :

  • Disposer de l’énergie nécessaire à l’alimentation du tramway ;
  • Apporter un rapport valeur-prix compétitif dans la durée ;
  • Maîtriser le coût de l’énergie sur la durée ;
  • Apporter de la simplicité et de la sécurité dans la gestion du projet ;
  • Contribuer au développement durable et à l’image de la ville.

Le sous-système énergie a été mis à disposition par TED au Grand Dijon fin août 2012, qui l’a mis  à disposition du délégataire qui réalisera la mission de transport public de voyageurs. Le projet est donc aujourd’hui en exploitation.

 

En bref

ClientGrand Dijon
Type de contratContrat de partenariat
Signature du Contrat01/07/2010
Durée du contrat26 ans
Montant du projet60 M€
Nature du projetEnergie
Phase actuelleExploitation
COFELY_INEO_TRAMWAY_DIJON_033Tram Dijon TED

UDICITÉ

Université Paris Diderot – Paris 7

Actionnariat de la société UDICITÉ :

  • FIDEPPP 40%
  • Barclays Infrastructure Fund 40%
  • Groupe Vinci 15%
  • GDF SUEZ Energies Services 5%

Le projet

D’une surface globale de 44 550 m2, le projet vise à parfaire l’implantation de l’Université Paris Diderot dans la ZAC Paris Rive Gauche (Tolbiac) en consacrant sa sortie du site de Jussieu et consiste en la construction de quatre nouveaux bâtiments de tailles diverses. Les quatre bâtiments ont été mis à disposition en plusieurs fois entre le mois de décembre 2011 et le mois de septembre 2012. Actuellement, tous ces bâtiments sont en exploitation.

En bref

ClientUniversité Paris-Diderot
Type de contratContrat de partenariat
Signature du Contrat23/07/2009
Durée du contrat30 ans
Montant du projet130 M€
Nature du projetBâtimentaire
Phase actuelleExploitation
012-13107012-13110 Udicité